Présentation site web

Présentation site web

 

La Garde civile a commencé le siècle XXI avec une aspiration claire : encourager et consolider l’usage des services télématiques sécurisés au sein de la communauté universitaire et dans ses relations avec d’autres entités.

Les actions intégrant ce défi technologique ont commencé avec le plan stratégique "Vers l’Administration électronique", adopté au mois de juin 2005 et avec la création d’un portail web d’administration électronique. Ce portail est né dans le but de rapprocher les services d’administration électronique aux citoyens et de fournir à ces derniers tous les outils et les connaissances nécessaires pour l’utilisation de ces services. Voici le précédent de ce site web de la Garde civile.

Avec la rénovation du site web de la Garde civile, notre institution fait un pas important vers l’exécution du mandat dicté par la Loi 11/2007 du 21 juin, relative à l’accès électronique des citoyens aux services publics, qui reconnaît le droit des citoyens à accéder aux administrations publiques par des moyens électroniques. Cette loi s’aligne sur le cadre normatif actuel, intégré par les Lois 39/2015 et 40/2015 du 1er octobre qui permettent la systématisation de toute la réglementation sur les procédures administratives, en mettant l’accent sur l’accélération des procédures avec un fonctionnement électronique total.

À travers le nouveau site web, cette institution met à la disposition des citoyens une série de services et des procédures (auxquels d’autres nouveaux seront ajoutés progressivement) qui permettront une relation on-line avec les intéressés, ce qui entraîne un gain de temps considérable et une réduction importante de la documentation à fournir.

À partir de la page d’accueil du site web, tout citoyen peut accéder directement au “Registre électronique”, à travers duquel les documents, les demandes et les communications administratives peuvent être présentés par voie télématique, conformément aux dispositions de l’Arrêté INT/2936/2009.

Dans le but de renforcer la souplesse et la transparence des activités réalisées par nos organes administratifs et par le gouvernement, un tableau d’affichage sera intégré aux procédures précitées. Ce tableau d’affichage sera accessible 24 heures sur 24 et 365 jours par an, à partir de tout point d’accès Internet. Sur le tableau seront affichés, en remplacement ou en complément, selon indiqué, les résolutions et les actes administratifs des organes et des services de la Garde civile.

Pour agir à travers le site web, la Garde civile admettra des systèmes de signature électronique conformes aux dispositions de la Loi 59/2003 du 19 décembre, relative à la signature électronique pouvant garantir l’identification des participants, ainsi que, le cas échéant, l’authenticité et l’intégrité des documents électroniques ; de même, ces systèmes devront être compatibles avec les moyens techniques de l’organisation. Pour communiquer avec la Garde civile, les citoyens pourront utiliser les systèmes de signature électronique suivants: en tout cas, les systèmes intégrés dans la carte nationale d’identité, les systèmes de signature électronique avancée ou reconnue (y compris les systèmes fondés sur un certificat électronique reconnu), ainsi que tous les systèmes utilisant des mots de passe concertés au préalable sur un registre en tant qu’usager, les systèmes fournissant des informations connues par les deux parties ou d’autres systèmes non cryptographiques selon les termes et les conditions prévus pour chaque cas.

Les citoyens peuvent contacter avec le site web de la Garde civile à travers la “Boîte à lettres” du site.

Sur le site web de la Garde civile, les citoyens auront à disposition le logiciel qu’ils devront installer dans l’ordinateur personnel à travers duquel ils accéderont aux procédures et aux services du site. De même, tout en respectant les politiques d’accessibilité, une explication sera fournie dans le but d’adapter la navigation sur l’internet aux besoins de chaque usager.

La mise en place de ce site web n’est que le début d’un processus dont le but consiste à devenir une administration moderne, adaptée à la réalité imposée par les nouvelles technologies ; une adaptation qui ne touche pas seulement ses moyens humains et matériels, mais aussi ses procédures et ses façons d’agir. Nous sommes convaincus que tout ceci entraînera des bénéfices pour les citoyens qui entrent en rapport avec notre Institution.